Pierre Lees-Melou : "Je suis quelqu’un qui ne se prend pas beaucoup la tête"

Pierre Lees-Melou : "Je suis quelqu’un qui ne se prend pas beaucoup la tête"

Le - Anciens - Par

Le site DigitalSport propose une interview de Pierre Lees-Melou, milieu de terrain de Nice et ancien de Dijon, Lège - Cap-ferret et du centre de formation des Girondins de Bordeaux. Fort de ce parcours atypique, lui qui était encore amateur il y a peu, 'PLM' (24 ans) est resté d'une simplicité presque déconcertante dans le milieu du foot pro. La preuve avec les mots du concerné :


"Mes impressions concernant la découverte de la Coupe d'Europe ? C’est la fameuse musique de la Ligue des Champions qui m’a marqué. A Naples en plus, dans un stade plein. Forcément, c’est quelque chose qui va rester à vie. Après je pense que la marche était trop haute pour nous, Naples c’est vraiment d’un niveau au-dessus, on n’a rien pu faire. Mais rien qu’écouter cette musique à l’entrée, j’en garde un super souvenir. (...) Pour moi, ça c’est inespéré ! Je suis quelqu’un qui ne se prend pas beaucoup la tête, je prends tout ce qu’il y a à prendre et je le prends avec le sourire. Maintenant que j’ai connu ça, je ne veux pas m’arrêter là, je ne me dis pas que je suis arrivé et je ne me fixe pas de limites. Si je peux aller encore plus haut, j’irai avec plaisir.


(...) Comment je gère ma petite notoriété sur les réseaux sociaux ? Toujours pareil, toujours bien et tranquille. Après, c’est vrai que ça change énormément, on se fait beaucoup plus tweeter et donc insulter ou complimenter. Mais il faut faire attention avec Twitter, si on n’est pas costaud dans la tête et si on n’a pas beaucoup de second degré, ça peut nous mettre mal. Moi ça va, je rigole beaucoup sur Twiter et même s’il y a des gens qui m’insultent, ça me fait rire ou j’essaie de leur répondre poliment. J’aime beaucoup Twitter, il y a plein de personnes qui ont beaucoup d’humour."


Pierre Lees-Melou : "Je suis quelqu’un qui ne se prend pas beaucoup la tête"

ogcnice.com

En continu