Philippe Fargeon : "Partir en sélection c'est bien, ça donne une certaine aura"

Philippe Fargeon : "Partir en sélection c'est bien, ça donne une certaine aura"

Le - Interview- Par

Interrogé sur l'effet de la trêve internationale sur les joueurs convoqués avec leurs sélections, Philippe Fargeon a confié dans Top Marine et Blanc que ce type d'événements pouvait être bénéfique pour les joueurs. 

Bien qu'il manque quelques jours de préparations avec leurs clubs respectifs, l'ancien avant-centre des Girondins affirme que le même problème se pose pour tous les clubs comportant des internationaux dans leur effectif : 

"On ne peut pas reprocher à des joueurs qui sont embauchés aux Girondins, d’être internationaux chez eux. Si on veut éviter cela, on a qu’à prendre des joueurs de moyenne catégorie, qui ne seront jamais appelés en espoir ou en équipe première, puis on se prépare. Cette période permet à un entraîneur de se repositionner, aux jeunes qui ne sont pas appelés, de se montrer. Partir en sélection, c’est bien, cela donne une certaine aura. Ils manqueront peut-être une préparation, mais c’est le même problème pour tous les clubs. Cela peut donner une opportunité, de voir de nouveaux joueurs, qui ne se présentait pas avant. Des jeunes du centre de formation peuvent monter pour s’entraîner avec les professionnels de manière à avoir un quota nécessaire pour faire des entraînements raisonnables. Chaque situation est particulière, mais peut tout à fait être bénéfique aussi."

Retranscription faite par nos soins

Girondins33 recrute !

Passioné des Girondins et habité d'une âme de rédacteur ?

Rejoignez-nous !

En continu