Perri : "Les nouveaux stades sont surdimensionnés pour la Ligue 1"

Perri : "Les nouveaux stades sont surdimensionnés pour la Ligue 1"

Le - Économie - Par

Pascal Perri, économiste spécialisé, notamment, dans le sport, a été interrogé par Sud Ouest, qui publie aujourd'hui un article détaillant les raisons pour lesquelles les clubs français concernés (Lille, Nice et Bordeaux, en attendant peut-être Lyon...) n'arrivent pas à remplir davantage leur nouveau stade.

Celui qui intervient régulièrement sur RMC explique ainsi que : "tous les nouveaux stades sont surdimensionnés pour la Ligue 1 car il n'y a pas, en France, de vraie culture populaire et traditionnelle autour du football. (...) L'offre des stades en France est sur-capacitaire. À Arsenal, un stade 80 000 places aurait pu être rempli tous les week-ends, mais ils ont préféré en rester à 60 000 ce qui leur permet d'augmenter les prix car la demande est plus forte.

(...) Les politiques tarifaires des clubs ne sont pas assez segmentées. Ne tarifer que le siège n'a pas beaucoup de sens. Il faut proposer des services et des produits propres à chaque catégorie de prix - parking, consommations alimentaires... - mais aussi convaincre un nouveau public plus familial, par exemple avec un service de garde d'enfants comme en Allemagne, ou des couvertures pendant l'hiver..."

Perri : "Les nouveaux stades sont surdimensionnés pour la Ligue 1"

Contenu sponsorisé

En continu