Paulo Sousa : "Il faut aussi être plus précis dans les centres"

Paulo Sousa : "Il faut aussi être plus précis dans les centres"

Le - Réactions - Par

Vendredi soir, après le 1-1 à Nice (13ème journée de la Ligue 1 2019-20), l'entraîneur des Girondins de Bordeaux, Paulo Sousa, a analysé les points positifs et négatifs du jeu de son FCGB ; en progrès selon lui.

Retranscriptions via ARL :

"Sur tout le match, on est bien supérieurs à l'adversaire, on ne leur laisse que quelques transitions offensives, des contres attaques ; mais c'est normal, car on a perdu des ballons en jouant haut... Donc on doit gagner. On a créé plus d’opportunités de buts que lors de nos derniers matches, alors je félicite mes joueurs d'avoir été supérieurs et pour avoir bien compris l’importance de garder nos principes de jeu. Il n'a manqué que l'efficacité, mais nos principes de jeu nous rapprochent de la victoire. Arriver à Nice, contre une bonne équipe comme ça, un club déjà stable et qui investit plus que nous - notamment sur des joueurs offensifs de talents -, et être dominateurs chez eux, c’est une chose dont je suis content. J'aime beaucoup analyser Nice et j'apprécie le travail de Patrick Vieira, le jeu offensif qu'il propose, donc je suis content que nous ayons dominé dans le jeu ici. Je répète qu'il nous a uniquement manqué la dernière action, la finition et la passe aussi, parfois... On est arrivé beaucoup de fois en un contre un, sur l’extérieur, pour centrer, mais il faut aussi être plus précis dans les centres. Dans la zone de création, on doit plus provoquer et puis créer plus de meilleures opportunités, comme on l'a fait en première période, en étant plus précis dans la dernière passe et la finition.

(...) Chaque équipe, pour arriver à rivaliser pour les places très hautes, a besoin d’avoir 3-4 joueurs qui soient souvent buteurs, alors on essaye d’améliorer ça. On travaille beaucoup, dans la semaine d'entraînement, sur la question de la finition, depuis les zones de création vers les zones de finition. Mais c’est une chose qui est difficile à améliorer, même si on travaille et qu'on essaye de donner de la confiance pour que chaque joueur ait l'expérience d'avoir des situations proches du match et soit positif et agressif afin de marquer plus de buts, de gagner, de prendre des points.

(...) Au niveau de mon modèle de jeu, dans notre comportement de l'organisation défensive, j’aime que mes joueurs défendent avec le ballon, alors quand tu ne l’as pas tu dois le récupérer le plus vite possible. On travaille pour ça, même s'il y a des moments de fatigue où ce n'est pas possible. Donc la majorité de notre comportement, au niveau défensif, dans l'idée, c'est d'enlever l'espace de jeu à l'adversaire, pour essayer de récupérer vite le ballon, avec un bloc collectif haut. Si la construction de notre adversaire est basse, alors on doit avoir un bloc le plus haut possible pour récupérer le ballon. Si l’adversaire sort de la pression, on doit reculer le bloc pour continuer à travailler au niveau défensif afin de récupérer le ballon, pour l’avoir au maximum avec nous. Maintenant, c'et la trêve internationale, donc on va bien récupérer physiquement, et des joueurs vont aller en équipes nationales. Puis on verra ensuite ce qu’on fera contre Monaco, toujours par rapport à notre travail et notre modèle."

Paulo Sousa : "Il faut aussi être plus précis dans les centres"

Contenu sponsorisé

En continu