Paul Bernardoni : "Je m'interdis d'avoir les écouteurs en sortant du bus"

Paul Bernardoni : "Je m'interdis d'avoir les écouteurs en sortant du bus"

Le - Interview - Par

En interview dans les colonnes du Parisien ce dimanche, Paul Bernardoni revient sur plusieurs sujets décalés dont sa passion pour le cyclisme, ses styles musicaux ou encore les anecdotes sur le fait qu'il fasse plus jeune que son âge.

Le portier prêté par les Girondins à Nîmes, s'explique également sur le "cliché" du footballeur qui sort du bus avec son casque sur les oreilles. Une tendance qui ferait presque sortir le natif d'Évry hors de ses gonds :

"Je déteste cela. Je comprends que certains joueurs en aient besoin pour leur concentration, mais moi, je m'interdis d'avoir les écouteurs en sortant du bus. C'est une question de respect. On fait un métier public et quand on croise des gens, on doit pouvoir les entendre. Je ne supporterais pas de rater un gamin qui me demande un autographe à cause de ma musique. Ça, non."

Paul Bernardoni : "Je m'interdis d'avoir les écouteurs en sortant du bus"

Contenu sponsorisé

En continu