Paul Baysse : "L’UNFP, c’est comme un couteau suisse pour moi"

Paul Baysse : "L’UNFP, c’est comme un couteau suisse pour moi"

Le - Interview - Par

Étant membre du comité directeur de l'UNFP (Union Nationale des Footballeurs Professionnels) depuis fin 2016, le défenseur central Paul Baysse, joueur de Caen - prêté par Bordeaux -, se confie sur ce rôle et ses relations avec le 'syndicat'.

"Quand on est joueur – et encore en activité, de surcroît -, on ne prend pas forcément le temps de s’intéresser à l’environnement, et l’on ne se rend pas compte de tous les enjeux et des batailles menées dans les coulisses, à un autre niveau que le terrain. Notre responsabilité au sein du Comité directeur est très importante, pour les footballeurs d’aujourd’hui, mais aussi pour tous ceux de demain…

(...) Mon engagement à l'UNFP, c’est aussi une façon de remercier tous ceux qui se sont battus avant nous pour améliorer les conditions de travail de nos joueurs. Cela s’est fait tout naturellement. J’ai découvert l’UNFP en même temps que le monde professionnel, ce avec la signature de mon premier contrat à l’âge de 18 ans. Le syndicat m’a accompagné dans toutes les étapes de ma carrière, dans les bons comme dans les mauvais moments. L’UNFP, c’est comme un couteau suisse pour moi. 

(...) Notre syndicat est fort en France, les joueurs sont payés et ça sans retard, ce qui n’est pas le cas dans d’autres pays, et y compris les plus cotés. Ailleurs, les joueurs ne sont pas autant protégés que nous pouvons l’être. Prenons conscience de cette chance incroyable et continuons de nous impliquer comme l’on bien fait les anciens avant nous. L’UNFP, c’est une grande famille, et il faut cultiver tout cet esprit de solidarité. Plus nous continuerons à être nombreux, plus nous serons forts."

Paul Baysse : "L’UNFP, c’est comme un couteau suisse pour moi"

Contenu sponsorisé

En continu