Pas rancunier, A. Giresse (Tunisie) souhaite que le Sénégal gagne la CAN

Pas rancunier, A. Giresse (Tunisie) souhaite que le Sénégal gagne la CAN

Le - CAN 2019 - Par

Hier, en conf' de presse d'après Sénégal - Tunisie, demi-finale de la Coupe d'Afrique des Nations 2019 en Egypte gagnée péniblement par les Lions de la Teranga contre les Aigles de Carthage (1-0 après prolongations), Aliou Cissé et Alain Giresse, les sélectionneurs des deux équipes, ont chacun fait preuve de classe.

L'ancienne légende des Girondins de Bordeaux, Gigi, a notamment souhaité le meilleur au Sénégal, dont il a été le sélectionneur dans le passé, ainsi qu'à son successeur :

Giresse : "Quand on est éliminé, c’est la déception qui prévaut. L’important, c’est de se qualifier dans ce genre de rencontre. Sur la prestation de l’équipe, on a été au niveau de cette équipe du Sénégal et de cette demi-finale. On a eu des occasions, mais on n’a pas su les transformer. Il y a eu des faits de jeu qui font que l’élimination était pour nous ce soir. Maintenant, je voudrais dire à Aliou que je suis son premier supporter. J'ai eu des échanges 'intimes' avec lui. Il sera un plus grand entraineur que le joueur qu'il fut, parce qu'il va la gagner cette CAN. C'est tout le mal que je lui souhaite."

Cissé : "Je félicite Alain Giresse, qui m’a légué ce groupe et m’a aidé à le connaitre mieux. Avant son départ, on a eu une longue discussion concernant le groupe. Cette qualification en finale, c’est aussi pour lui, car il a fait beaucoup de boulot. Il n’a pas eu la chance d’être en finale, comme moi, mais il fait partie de ce travail-là."

En finale, le Sénégal jouera l'Algérie, alors que pour la 3ème place la Tunisie jouera contre le Nigéria, avec des retrouvailles entre Giresse et Gernot Rohr, sélectionneur des Super Eagles et ex coéquipier de Gigi pendant les grandes heures des Girondins, dans les années 80.

Pas rancunier, A. Giresse (Tunisie) souhaite que le Sénégal gagne la CAN

Contenu sponsorisé

En continu