Pas (encore ?) d'accord final pour recruter Luuk de Jong, son cas ne fait pas l'unanimité à Bordeaux

Pas (encore ?) d'accord final pour recruter Luuk de Jong, son cas ne fait pas l'unanimité à Bordeaux

Le - Mercato - Par

Hésitant, à la fois sportivement (Jocelyn Gourvennec) et financièrement (Nicolas de Tavernost/M6), à conclure enfin le recrutement de Luuk de Jong, attaquant du PSV Eindhoven, les Girondins de Bordeaux pourraient donc faire des déçus, et pas que chez les supporters qui attendent un nouveau N°9 pour remplacer Diego Rolan (prêté à Malaga).


Le joueur lui-même serait lésé, puisque selon L'Équipe et la presse hollandaise Luuk de Jong est partant pour venir à Bordeaux, après une année difficile au PSV, où il est cependant toujours sous contrat jusqu'en 2020. Son club, qui n'est pas contre l'idée de le vendre suite à sa saison 2016/17 délicate, en demanderait - parait-il... - 6 à 8 millions d'euros, somme que les Girondins auraient approché, avec des bonus.


http://www.zupimages.net/up/17/35/p8eo.png


Aussi, selon le média local AD Sportwereld, le premier club pro de De Jong, c'est à dire De Graafschap, souhaiterait ce transfert afin de récupérer un peu d'argent du fait des accords et des mécanismes de solidarité envers les clubs formateurs.


Malgré les différentes actualités, quasi horaires, autour de lui ; qui est toujours présent au PSV et s'entraîne avec le club qui l'emploie... en attendant, peut-être, de rejoindre Bordeaux ; Luuk de Jong pourrait donc bien finir par arriver avant le 31 août, minuit. C'est le FCGB et ses décideurs qui ont la main, mais à eux de se mettre d'accord sur le fait de finaliser cette piste chaude, ou bien d'en (re)tenter une autre (Nicolas de Préville, Lille ?) ; à 3 jours de la fin du mercato...


Pas (encore ?) d'accord final pour recruter Luuk de Jong, son cas ne fait pas l'unanimité à Bordeaux

Contenu sponsorisé

En continu