NMB : "Marquer ? Je n'y pense même pas"

NMB : "Marquer ? Je n'y pense même pas"

Le - Réactions - Par

Francis Gillot a eu du nez hier en faisant rentrer Nicolas Maurice-Belay à la mi-temps du match face à Montpellier en lieu et place d'Abdou Traoré, timide lors du premier acte. En effet, son plan tactique s'est parfaitement réalisé : « Dans ma tête, j’ai fait rentrer Nico pour qu’il fasse des centres. Face à une défense renforcée comme celle de Montpellier, il fallait centrer, ce que l’on n’avait pas réussi en première période. »

Auteur d'une dizaine de centres et décisif sur l'un d'eux (et presque sur deux), l'Antillais s'est rassuré : « Moralement, cela me fait du bien d’avoir pu débloquer la situation et de délivrer une passe décisive. Cela faisait trois semaines que je n’avais pas joué. Mes coéquipiers voient que je passe sur le côté donc ils insistent et cela à payer. J’aurai pu en donner une deuxième mais Cheick manque le cadre. Sur le moment, je pense que je fais le bon choix même si on peut me reprocher de ne pas avoir tenté ma chance. Face à Tel Aviv, j’ai eu une petite élongation. J’ai travaillé très dur pour revenir le plus rapidement possible. En rentrant je voulais faire la différence car malgré des résultats encourageants nous ne sommes pas totalement en confiance. Nous avons des échéances importantes dès la semaine prochaine. Il faut faire profil bas et enchainer les bons résultats pour recoller au groupe de tête. »

Malgré tout, pour Sud Ouest, l'ex de Sochaux et de Monaco admet en vouloir un peu à Diabaté d'avoir vendangé son offrande en fin de match et de les avoir privé tout les deux d'un doublé en terme de passes décisives et de buts.

« Je n’ai déjà pas des statistiques formidables, si en plus Cheick y contribue, cela ne va pas m’aider... »

L'Antillais explique aussi ne pas (trop ?) avoir de regret sur les deux situations de buts qu'il a eu. Lui qui ne marque quasiment jamais ne veut pas se prendre la tête avec ça et se focaliser sur ce qu'il sait faire de mieux :

« Je n’y pense même pas, c’est comme ça. Je préfère retenir que je parviens à remporter des duels aériens. »


Ayant joué en deuxième mi-temps et se félicitant de voir que Bordeaux a, pour une fois, su faire le break en fin de partie, Matthieu Chalmé donne aussi sa réaction, qui est à écouter ci dessous :


Girondins.com & Sud Ouest

NMB : "Marquer ? Je n'y pense même pas"

Contenu sponsorisé

En continu