Nicolas Maurice-Belay : "Globalement, dans le jeu, il y a des manques"

Nicolas Maurice-Belay : "Globalement, dans le jeu, il y a des manques"

Le - Anciens - Par

Sur les ondes d'ARL, dans 'Top Girondins', l'ancien milieu offensif gauche des Marine et Blanc, Nicolas Maurice-Belay, (ré)affiche à son tour des réticences concernant la tactique de jeu prônée par l'actuel coach du FCGB, Paulo Sousa :

"Comment je juge Bordeaux ? Bah, c'est pas très bon ces derniers temps. Je pense que, globalement, on a été bluffés à un moment par le classement, mais que dans le jeu il y a des manques. On l'a encore vu contre Lyon (1-2, J20 de L1), on a du mal à aligner 4-5 passes et à servir notre attaquant, en l’occurrence Jimmy Briand, dans de bonnes conditions. Ça manque de liant, donc il est obligé de se créer des occasions lui-même, entre les lignes, mais là ça manque de jeu dans ces zones. Et les mecs de côté, je trouve qu'on n'arrive pas à les trouver et qu'on est très mal répartis sur le terrain.

Personnellement, je ne l’aime pas du tout de schéma en 3-4-3 en fait. Si tu utilises ce système-là, tu dois utiliser beaucoup les côtés je pense, et on ne les utilise pas du tout, on ne crée pas forcément de décalages. Je trouve que, des fois, même les trois défenseurs... Il ne suffit des fois que d’un seul avant-centre pour neutraliser nos trois défenseurs. Donc si déjà tu te fais neutraliser là, bah tu es forcément en infériorité numérique autre part. Et après, on a du mal à créer des décalages par les passes. Alors ça fait beaucoup de choses qui font que Bordeaux ne produit pas de jeu et que Bordeaux n’arrive donc pas à mettre en danger l’adversaire. Moi, je ne jouerais pas avec un système à trois derrière, pourtant lors de notre première année à Bordeaux avec Francis Gillot on avait joué en 3-5-2... Mais on avait Mariano et Trémoulinas, qui mettaient le danger à chaque fois. Là, je regardais encore le match contre Lyon, Sabaly n'est pas servi, Benito a du mal car ce n'est pas son profil, et ça pose problème car c'est plus dur de surprendre l'adversaire dans l'axe. Je ne trouve pas qu'on ait les joueurs pour le 3-5-2. Aussi, je ne comprends pas que des fois on ne mette pas Max Poundjé, car comme ça ne marche pas avec l'un (Benito), il faut mettre l'autre de temps en temps."

Pour rappel, NMB a récemment affiché une volonté de passer ses diplômes pour devenir lui-même entraîneur.

Retranscription faite par nos soins

Nicolas Maurice-Belay : "Globalement, dans le jeu, il y a des manques"

Contenu sponsorisé

En continu