Nicolas Jamain : "En général, quand un mec parle trop dans les médias..."

Nicolas Jamain : "En général, quand un mec parle trop dans les médias..."

Le - Interview GA - Par

Questionné par la team de nos partenaires et amis de 'Girondins Analyse', cette semaine, le journaliste d'RMC qu'est Nicolas Jamain (bordelais et supporter des Girondins, qui plus est) leur a donné son avis sur Bruno Fievet, le candidat déclaré à la reprise des Marine et Blanc... que King Street ne 'calcule' pas ; du moins pour l'instant.

Le podcast de cette interview est à écouter ICI,
mais il est également dispo sur nos espaces Soundcloud, Deezer et Spotify.

"Le fait que Bruno Fievet parle beaucoup ? Ouais, c'est vrai, bien sûr (que ça peut être mauvais signe sur son sérieux ; NDLR). Puis il y a aussi la jurisprudence Jack Kachkar à Marseille. En général, quand un mec parle trop dans les médias, c'est pas bon en fait. Ceux qui, historiquement, dans le foot, ont des vrais projets solides de rachats de clubs, ils ne parlent pas, mais ils font. Et un jour on apprend qu'ils sont sur le point de. Mais il y a l'étape du closing, qui est toujours un peu longue. Après, le discours de Bruno Fievet, moi je l'entends, et son projet il est même romantique et intéressant, mais dire qu'on aime les Girondins, qu'on s'appuie sur des forces locales, qu'on a un porte-feuille d'investisseurs solides ça ne suffit pas. En plus, là, je ne sais pas si vous avez vu, mais il a un peu rétropédalé ; à cause de la crise du coronavirus. Donc je ne sais plus vraiment dans quel état est son projet et dans quelle mesure ses investisseurs vont pouvoir mettre de l'argent. Donc voilà... Après, vu la crise, c'est normal et légitime qu'il ne soit plus autant volontariste qu'avant la pandémie.

En tout cas, ce qui est vrai, c'est qu'en général, quand tu as un vrai projet ou une réelle ambition, tu ne le dis pas. Quand tu as les reins solides en tout cas. Car ça ne sert à rien. Si tu as l'argent, tu travailles en coulisses, tu prends contact deux-trois fois, et tu avances. Là, il y a peut-être, aussi, une façon de vouloir créer un enthousiasme collectif chez les supporters autour de son projet et de mettre King Street face à ça, à la colère des supporters, et à son projet. Mais cet homme, je ne le connais pas moi, pas personnellement. En tout cas, son discours, oui, il est séduisant."

Retranscriptions faites par nos soins

Nicolas Jamain : "En général, quand un mec parle trop dans les médias..."

Contenu sponsorisé

En continu