Nicolas Florian : "Les garanties nous vont, on a même une garantie supplémentaire que celles avec M6"

Nicolas Florian : "Les garanties nous vont, on a même une garantie supplémentaire que celles avec M6"

Le - Économie - Par

Sur TV7, Nicolas Florian, adjoint au maire de Bordeaux, a expliqué où en étaient les choses, à quelques jours des dernières décisions devant venir valider le rachat du FC Girondins de Bordeaux par les fonds d'investissements américains menés par GACP et Joseph DaGrosa :

"Vendredi, le conseil d'agglomération va se prononcer sur une partie du contrat initial, qui prévoit que les Girondins de Bordeaux, en tant que titulaire domestique du stade, versent une redevance annuelle à Bordeaux Métropole - et avant à la ville - d'un montant de 3 millions 850 000 euros. Tous les ans. Et c'est là-dessus, dans le cadre de la cession du club par M6 - j'en profite pour rendre hommage à tout ce qu'a fait M6 et Nicolas de Tavernost, permettant à ce club de franchir un cap - que les élus vont vérifier que toutes les garanties sont apportées par le futur acquéreur, au même titre que ce que faisait M6 par rapport aux Girondins en termes de garanties sur le paiement de la redevance annuelle. (...) Pour l'instant, oui, les garanties nous vont, et on a même une garantie supplémentaire que celles qui existaient avec M6 : une double garantie de la holding et de GACP. Jusqu'à maintenant, M6 nous avait fait parvenir, en avril 2015, une lettre d'intention disant que si le club était défaillant c'est le groupe M6, l'actionnaire, qui se substituait. Nous avons donc demandé les mêmes garanties, doublées, dans le cadre de cette cession. Et donc, à notre niveau, les garanties sont apportées. C'est aussi clair qu'avec M6, l'actionnaire principal s'engage et garantit que si la défaillance du club devait avoir lieu, il compense, ce n'est pas plus compliqué que ça."

Nicolas Florian : "Les garanties nous vont, on a même une garantie supplémentaire que celles avec M6"

Contenu sponsorisé

En continu