Nicolas de Tavernost : "Les conversations continuent, j'ai fixé une date limite au 15 juin"

Nicolas de Tavernost : "Les conversations continuent, j'ai fixé une date limite au 15 juin"

Le - Interview - Par

Le site officiel du FC Girondins de Bordeaux relaye le discours complet de Nicolas de Tavernost, patron d'M6, l'actionnaire du club, qui affirme que les négociations avec le fond d'investissement GACP (General American Capital Partners) n'ont, pour l'instant, pas abouties et sont donc largement freinées. Même si M6 et lui-même restent à l'écoute, n'étant toutefois pas prêts à 'vendre pour vendre' et pas ouverts à un nouvel investisseur minoritaire.

« Aujourd’hui, les garanties n’ont pas été apportées pour que nous envisagions une cession. Mais les discussions continuent. Soit elles aboutiront le 15 juin, soit elles n’aboutiront pas. Dans tous les cas, nous préparons la saison prochaine activement. Tout reste encore possible mais, à ce jour, toutes les garanties ne sont pas apportées pour que la cession soit envisagée dans les prochains jours. Si nous ne cédons pas le club en ce début de saison, nous resterons propriétaires du club à 100%. Nous sommes prêts et nous préparons déjà la rentrée, mais les conversations continuent.  J’ai fixé une date limite au 15 juin. Nous voulons des garanties sur l’investissement sur le futur. Sans vous en dire d’avantage, nous voulons être sûrs que les investisseurs qui se présentent assurent une pérennité positive pour le club. Aujourd’hui, nous n’avons pas cette assurance. Tant que nous n’avons pas cette assurance, il n’y aura pas de cession. »

Nicolas de Tavernost : "Les conversations continuent, j'ai fixé une date limite au 15 juin"

Contenu sponsorisé

En continu