Monaco, Sampdoria, Torino : retour sur les trois faux départs de F. Kamano

Monaco, Sampdoria, Torino : retour sur les trois faux départs de F. Kamano

Le - Mercato - Par

Au-delà de ses infos (plutôt décevantes) sur Rémi Oudin, sur Younousse Sankharé et sur Paul Baysse, le journaliste de 20 Minutes, Clément Carpentier, revient dans un bon article sur le feuilleton François Kamano. Alors que Bordeaux n'a pas recruté en fin de mercato à part avec OA le prêt du milieu Youssef Aït Bennasser ; et surtout pas en attaque ; aucun départ n'a eu lieu non plus et pas celui de l'ailier guinéen.

Pourtant, il y a eu des opportunités, mais toutes ont capoté.

L'AS Monaco a d'abord proposé - selon 20 Minutes - 8M€ + YAB, mais comme la direction du club du Rocher n'aimait pas autant Kamano que le coach Leonardo Jardim cette piste s'est refermée. Ensuite, la Sampdoria de Gênes a proposé 10M€ (+ des bonus) mais FK ne s'est pas entendu avec ce club italien, notamment car il lui proposait un salaire... plus faible que celui q'il touche à Bordeaux. Enfin, ça a été chaud avec le Torino ces derniers jours, mais le club turinois a fini par obtenir sa priorité : Simon Verdi (Napoli), hier ; délaissant donc Kamano.

Âge de 23 ans, l'ancien bastiais reste sous contrat au FGCB jusqu'en juin 2021. La saison dernière, le numéro 11 a marqué 13 buts et a donné 4 passes décisives toutes compétitions confondues, mais les derniers mois de sa saison ont été chaotiques sportivement et en coulisses, avec des envies de départ connues de tous. Le remettre dans le droit chemin - en supposant déjà que le coach Paulo Sousa veuille vraiment le réintégrer dans son onze - sera un défi de taille pour celui que les Marine et Blanc espéraient vendre avantageusement cet été. En vain, finalement.

Monaco, Sampdoria, Torino : retour sur les trois faux départs de F. Kamano

Contenu sponsorisé

En continu