Malcom victime de racisme dès son arrivée au Zenit Saint-Pétersbourg

Malcom victime de racisme dès son arrivée au Zenit Saint-Pétersbourg

Le - Anciens - Par

Fraîchement débarqué du FC Barcelone contre 40 millions d'euros, seulement un an après avoir quitté les Girondins de Bordeaux, le brésilien Malcom a été victime de messages racistes de la part de... ses propres supporters, dès son premier match

Comme l'explique RMC, une frange active des ultras de Saint-Pétersbourg a accueilli l'ancien Marine et Blanc avec une banderole sur laquelle figurait un message bien précis : "Merci aux dirigeants pour leur fidélité aux traditions". Cette inscription ironique fait référence à quelques épisodes de tension entre certains ultras et la direction, les premiers refusant que le club aux mains de Gazprom recrutent des joueurs de couleur

Malheureusement, Malcom n'est pas le premier à être victime de ces actes immondes. Hulk, Axel Witsel ou encore Bruno Alves ont également été pris à partie lors de leur passage en Russie.

Nous apportons tout notre soutien à Malcom et condamnons, une nouvelle fois, tout propos à vocation raciste ou discriminatoire.

Malcom victime de racisme dès son arrivée au Zenit Saint-Pétersbourg

Contenu sponsorisé

En continu