M. Torrent : "On n'a pas joué contre une équipe à onze, mais à quatorze"

M. Torrent : "On n'a pas joué contre une équipe à onze, mais à quatorze"

Le - Camp Adverse - Par

France Bleu Hérault relaye les propos de Marion Torrent, défenseure de Montpellier, frustrée de l'issue du quart de finale de Coupe de France contre Bordeaux, pour le moins défavorable au MHSC.

"On est très très déçues, parce qu'on fait un bon match. Après, les penaltys, c'est quitte ou double. On en a loupé un et c'est ce qui fait qu'on a perdu. Mais on est très déçues, parce qu'on en a un peu marre des erreurs d'arbitrage, qui nous ont coûté deux buts. Il faut le dire. On a un spécialiste vidéo qui est là, qui regarde. A la mi-temps, on voit qu'on nous refuse deux buts. Donc à un moment donné, on en a ras le bol de se faire avoir. Parce qu'on est éliminées d'une coupe alors qu'on méritait sûrement de continuer. Je veux bien comprendre qu'il n'y a pas trop de moyens pour les arbitres français, mais ça nous fatigue. Même nous, joueuses, pendant le match on est frustrées. On ne le montre pas trop, mais on est avant tout humaines. A la fin du match, de se rendre compte qu'on n'a pas joué contre une équipe à onze, mais contre une équipe à quatorze, et c'est ce qui fait mal. (...) On savait très bien qu'elles (Bordeaux) étaient vaillantes, qu'elles allaient beaucoup pousser. Derrière, on essaie de jouer les uns contre uns, on va les chercher haut. Elles ont procédé avec des contres. Mais on est contentes quand même, parce qu'on a produit du beau jeu." 

M. Torrent : "On n'a pas joué contre une équipe à onze, mais à quatorze"

Contenu sponsorisé

En continu