M. Lonjon : "Sur Twitter on donne de l'audience à n'importe qui ou n'importe quoi"

M. Lonjon : "Sur Twitter on donne de l'audience à n'importe qui ou n'importe quoi"

Le - Médias - Par

Dans son émission 'Manu Time' (sur sa chaîne Twitch), le journaliste spécialisé mercato qu'est Manu Lonjon a taillé en pièces certaines rumeurs mercato totalement bidons dont on lui a parlé sur le tchat et qui sont apparues sur Twitter.

Rappelant qu'actuellement le FCGB n'avait pas les moyens de recruter un seul joueur, il dément le tweet farfelu d'une personne évoquant un échange entre Benoît Costil et Stéphane Ruffier :

"C'est quoi cet échange Costil - Ruffier ? Non mais sérieux ?! Alors, je vais me permettre un truc... Sur Twitter, on donne de l'audience à n'importe qui et à n'importe quoi. Des fois, c'est bien, comme c'est mon cas (sourire), car on donne sa chance à quelqu'un, mais là... Quand j'ai vu passer ça, j'ai été fouiller et le mec n'a plus tweeté depuis des années (2015 ; NDLR). Puis si tu regardes ses derniers tweets c'est que des conneries... Et là, il te sort ça ! Mais comment tu peux penser que c’est possible, actuellement ? Tu as Costil qui est sous contrat et qui a prolongé (jusqu'en 2022 ; NDLR), et Ruffier qui est dans sa dernière année. Bon, même si tu arrivais à faire l'échange, par un extraordinaire hasard, je ne suis déjà pas sûr que Costil ait envie d'aller à Sainté. Et puis tu as une idée du salaire qu’il faudrait donner ? Bordeaux, ce n’est pas comme s’ils étaient riches. Donc oui, c’est absolument ridicule et sans intérêt, et c'est même nul de reprendre ça ou de le commenter comme une info tellement c'est ridicule."

Retranscriptions faites par nos soins

M. Lonjon : "Sur Twitter on donne de l'audience à n'importe qui ou n'importe quoi"

Contenu sponsorisé

En continu