M. Lonjon : "J'ai autant de confiance en King Street qu'en GACP ; aucune"

M. Lonjon : "J'ai autant de confiance en King Street qu'en GACP ; aucune"

Le - Médias - Par

Encore lors de son passage du soir, sur ARL, dans 'Top Girondins', le journaliste spécialisé mercato, Manu Lonjon, a affirmé qu'il avait de très gros doutes sur l'actionnariat des Marine et Blanc et la politique de King Street à la tête du FCGB. Il rappelle aussi les incohérences de General American Capital Partners au niveau de la gestion financière.

"J'ai autant confiance en King Street que j'avais confiance en GACP, c'est à dire que je n'ai aucune confiance. La mentalité américaine, il ne faut pas s'en étonner, c'est de dire qu'on veut gagner la Ligue des Champions, comme l'a fait DaGrosa, mais derrière il faudrait mettre 100 ou 200M€. Là, ils sont arrivés et... regardez le recrutement. La première décision mercato, ça a été de vendre Koundé. J'ai trouvé ce message nullissime, alors que tu arrives juste, car tu vends direct l'enfant du club et le joueur le plus bankable. Enfin, ce serait passé si derrière ils avaient investi. Le trading, pour moi, ce n'est pas une insulte, et c'est même un modèle économique quand tu n'es pas riche. Mais avec l'argent de la vente de Koundé, ils ont acheté qui ? Pourtant, la masse salariale a augmenté et elle est énorme. Ils ont une masse salariale de club du Top 5, mais pas du tout l'équipe pour. Et les joueurs les mieux payés, c'est Costil, Koscielny, Mexer... Il en faut des joueurs d'expérience, mais tu ne vas pas faire de l'argent en les revendant. Si le salaire annoncé pour Oudin, autour des 200 000€ par mois, est vrai ? Oui, mais ça ne me choque pas. Il a marqué 10 buts la saison dernière, il est jeune, et quand tu payes 10M€ de transfert, c'est normal d'offrir un tel salaire. C'est le marché.."

Retranscription faite par nos soins

M. Lonjon : "J'ai autant de confiance en King Street qu'en GACP ; aucune"

Contenu sponsorisé

En continu