Ludovic Obraniak : "C'est Rudi Garcia qui m'a poussé à partir de Lille"

Ludovic Obraniak : "C'est Rudi Garcia qui m'a poussé à partir de Lille"

Le - Anciens - Par

Sur RMC, hier soir, avant un Marseille - Lyon où Rudi Garcia, nouveau coach de l'OL et ex de l'OM, sera 'accueilli' de façon particulière vu comment son histoire avec le club phocéen s'est mal finie, Ludovic Obraniak a parlé de sa propre expérience avec Garcia. Ancien milieu offensif de Metz, Lille et Bordeaux, Ludo se souvient que son ancien entraîneur au LOSC lui en a fait baver, mais qu'il ne l'a pas attaqué devant les médias... En revanche, il avait répondu sur le terrain, après son transfert du Nord au FCGB, en réalisant un grand match lors d'un certain succès 5-4 des Marine et Blanc, en 2012.

"J'ai trouvé Dimitri Payet faible quand il a parlé de Garcia en conférence de presse et ça m'a surpris de lui. Car s'en prendre à quelqu'un comme ça... Mais, en fait, déjà, j'aimerais clarifier certaines choses : ce n'est pas car j'ai joué à Lille que je défends Rudi Garcia. Avec lui, et à part ma première année, j'ai vécu mes pires années. Pendant deux ans, j'ai passé mon temps à être dans son bureau et les murs n'ont pas cessé de trembler. Je vous le signe, et les joueurs de l'époque le confirmeront tous. Avec lui, ça a été très compliqué, on a eu une relation tumultueuse, donc je ne suis pas un pro-Garcia... Maintenant, je connais Rudi Garcia et Dimitri Payet, avec qui j'ai joué. Et je trouve que c'est facile de se proclamer le porte-parole des supporters marseillais ayant une haine - justifiée, car je peux la comprendre - contre Garcia. Il a trahi l'OM, flingué le projet puis il est allé chez l'ennemi, donc je les comprends, je compatis. Maintenant, Dimitri Payet il essaye de noyer le poisson en allant passer la brosse à reluire aux supporters, en disant qu'il est leur porte-parole pour taper sur Rudi Garcia ; qui l'avait surprotégé à Lille, qui l'a fait revenir à Marseille avec un énorme contrat et un salaire de malade, qui lui a donné le brassard de capitaine etc... Du coup, quand ça va moins bien, c'est facile de taper sur Garcia.

Mais moi j'attends de Dimitri Payet une chose. En fait, je vais le dire. Je n'aurais jamais quitté le LOSC, j'avais envie sinon d'y finir mais d'y jouer plus longtemps. Mais j'étais énervé avec Garcia et c'est lui qui m'a poussé à partir, car ça n'allait plus et que donc j'avais demandé à aller à Bordeaux. Il m'a fait deux ou trois crasses que, même encore aujourd'hui, j'aurai du mal à lui pardonner... Mais je trouve ça tellement petit de se servir de la presse. Payet avait Garcia en face de lui il n'y a pas si longtemps et je suis sûr qu'il ne lui a rien dit en face. Je ne sens même pas de haine dans ce que dit Payet, mais de la mesquinerie. Et il essaye de se couvrir, pour masquer ses mauvaises prestations, et en tapant facilement sur Garcia pour faire oublier son début de saison et revenir un peu dans le cœur du public. Alors, du coup, j'attendrai de Dimitri Payet juste une chose. Moi, quand je suis parti de Lille pour Bordeaux, je suis revenu à Lille deux semaines après : on avait gagné 5-4 et j'avais mis un doublé. Voilà ce que devrait être la réponse de Dimitri Payet. Je n'ai rien dit à la presse, je ne m'en suis jamais servi et j'ai commencé à parler de nos relations tumultueuses quand j'ai arrêté ma carrière de joueur. Donc je pense que Payet, il est assez fin techniquement et c'est un assez grand joueur pour montrer, d'une autre manière que ça, sa vengeance. Qu'il reste sur son lieu d'expression : le terrain."

Ludovic Obraniak : "C'est Rudi Garcia qui m'a poussé à partir de Lille"

Contenu sponsorisé

En continu