Lilian Laslandes raconte son souvenir d'enfance avec le FCGB, contre Split

Lilian Laslandes raconte son souvenir d'enfance avec le FCGB, contre Split

Le - Anciens - Par

L'ancien attaquant des Girondins de Bordeaux, Lilian Laslandes, interrogé par Éric Dagrant, voix du FCGB et de la FFF (entre autres), raconte ses premiers souvenirs de supporter ; qui l'ont rendu fier d'être fan du FCGB :

"Mes premiers moments en tant que supporter ? J'étais d'abord supporter de Saint-Étienne quand j'étais petit. Et puis, après, voilà... J'ai commencé à jouer au football, j'étais dans la région de Bordeaux, donc j'ai supporté Bordeaux. Mais moi, il y a une époque marquante, dont j'ai pu parler avec des anciens comme Léonard Specht, Alain Giresse et Bernard Lacombe - mon modèle -, c'est les années 80. C'est ça qui m'a rendu fier de Bordeaux.

Je me souviens surtout du 4 à 1 qu'on avait pris à Split et du 4 à 0 qu'on met au club croate au retour, en 82, avec Alain Giresse qui met un lob, comme contre Marseille en finale de la Coupe de France 86. Avant ce match-là, j'avais dit à mon grand-père : 'Mais pourquoi on va au stade ?'. Il m'avait dit qu'il fallait y aller, qu'il allait y avoir une surprise. Et pendant tout le match j'avais été émerveillé par les buts et l'ambiance de folie ; même si le stade Lescure n'était pas plein ! D'ailleurs, quand j'ai revu les anciens, récemment, pour fêter la retraite de Marius Trésor, j'avais l'impression d'être comme quand j'étais gamin avec un papier pour qu'ils me signent des autographes après l'entraînement. Et eux ils m'ont dit que ce match-là, contre l'Hajduk Split, ils s'en souviennent presque encore plus que celui contre la Juve en demi-finale de la C1 85, où le stade était rempli."

Lilian Laslandes raconte son souvenir d'enfance avec le FCGB, contre Split

Contenu sponsorisé

En continu