Lilian Laslandes : "Enfant, je m'imaginais marquer des buts à Lescure !"

Lilian Laslandes : "Enfant, je m'imaginais marquer des buts à Lescure !"

Le - Interview GA- Par

Lors de son passage à Girondins Analyse (Twitch), Lilian Laslandes s'est rappelé les souvenirs de son retour en Gironde après son passage à Auxerre :

"C’était une fierté de revenir, mais lorsque j’étais parti je n’avais pas d’expérience. Je me la suis créée et on me l’a aussi créée à Auxerre. Tous les partenaires que j’ai pu avoir autour de moi, m’ont fait briller, comme j’ai pu les faire briller aussi. C’était un travail de groupe. Quand je suis arrivé à Bordeaux, Rolland Courbis a fait la négociation. À l’époque, il y avait Ibrahim Ba, Michel Pavon, Johan Micoud, Jean-Pierre Papin, etc. Il voulait changer deux joueurs qui devaient partir et il me voulait moi puis un autre joueur de Marseille. Je lui ai donné mon accord, il n’avait plus qu’à voir avec Guy Roux qui m’a donné un bon de sortie. Le reste, ça n’est pas à moi de m’en occuper. Le transfert s’est conclu puis Guy Roux m’a dit qu’au vu des services rendus, il ne bloquerait pas mon départ. J’étais heureux d’arriver au club et quand je suis arrivé… Rolland Coubis est parti à Marseille (rires). Guy Stéphan était donc l’entraîneur au départ, puis quelques mois plus tard, Elie Baup a pris l’équipe en suivant. Porter le maillot que j’ai toujours rêvé de porter, jouer dans ce stade où j’allais en tant que supporter quand j’étais enfant, le Vélodrome, les grillages, les balançoires accrochées, la Juventus, etc. Dans mon jardin en jouant au football, je m’imaginais marquer des buts à Lescure. Lorsque ça arrive, puis que vous faites lever tout un stade en étant de la région. J’avais marqué mon premier but contre Monaco sur mon premier match. Il devait rester près de 10 minutes de jeu. Quand je voulais me remémorer ces dix dernières minutes dans le vestiaire, je n’y arrivais pas. J’étais complètement ailleurs."

Retranscription faite par nos soins

Girondins33 recrute !

Passioné des Girondins et habité d'une âme de rédacteur ?

Rejoignez-nous !

En continu