Les tensions entre GACP et KS se confirment, plusieurs scénarios envisagés

Les tensions entre GACP et KS se confirment, plusieurs scénarios envisagés

Le - Économie - Par

Même si Joe DaGrosa avait récemment tempéré les choses, L'Équipe confirme que le torchon brûle (et de plus en plus) entre General American Capital Partners - le fonds de DaGrosa, porteur du projet de rachat et de gestion des Girondins, mais... largement minoritaire dans l'actionnariat du club - et King Street ; fonds dormant mais qui a mis le plus d'argent dans ce business.

Alors que le FCGB devrait encore enregistrer de grosses pertes en fin de saison, et même si la DNCG a été passée cette semaine - sans sanction -, GACP et KS seraient en désaccord(s) sur la politique à mener, notamment... les investissements.

Plusieurs scénarios sont possibles si les tensions persistent entre Américains, dont celui que King Street (fonds qui détient déjà plus de 85% du club) écarte GACP et DaGrosa en rachetant leurs parts pour prendre seul la gestion des Marine et Blanc et donc décider sans rendre de comptes à un co-actionnaire minoritaire bien que plus actif et engagé personnellement dans la gestion courante de "l’entreprise" ayant été rachetée par le consortium et porteur du projet depuis le départ.

Les tensions entre GACP et KS se confirment, plusieurs scénarios envisagés

Contenu sponsorisé

En continu