Les propos majeurs de F. Longuépée durant sa conf' de presse de présentation comme président du FCGB

Les propos majeurs de F. Longuépée durant sa conf' de presse de présentation comme président du FCGB

Le - Interview - Par

Grâce à Sud Ouest et au live-tweet proposé par le club des Girondins de Bordeaux, voici les principaux propos tenus par Monsieur Frédéric Longuépée lors de sa conférence de presse de présentation comme futur président du FCGB, ce qu'il sera officiellement "avant la fin de l'année", quand il se sera définitivement libéré de ses engagements au comité d'organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024.

"Être numéro 3 au PSG était une aventure incroyable. Devenir numéro 1 aux Girondins, ça l’est encore plus. C’était une décision difficile... pas tant par rapport à l’opportunité bordelaise, mais à la décision de quitter les gens qui m’ont fait confiance pour les JO, après le Paris Saint-Germain. Mais devenir, ici, le président d'un grand club historique du football français comme sont les Girondins de Bordeaux, c’est une belle opportunité professionnelle, qui ne se présente qu'une seule fois. Piloter Un club historique comme les Girondins est un choix fort. Les trains ne passent qu’une fois, ce type d’opportunité se saisit, elle ne se réprésente pas.

(...) Il y a des choses essentielles pour moi. Le meilleur marketing n’est pas que sur le terrain, les projets de clubs sont aussi de développer des valeurs qui vont résonner aux oreilles des partenaires. Et le projet va concerner la totalité du club, à la fois sur et en dehors du terrain, pour développer un projet de marque. C’est ce que je retiendrai de mon aventure au PSG : il faut capitaliser sur ce que représente la ville. Bordeaux a une incroyable notoriété à l’international, ce serait dommage de ne pas capitaliser sur ces atouts. Bordeaux est une grande ville d’Europe, elle mérite un grand club de foot. Sportivement, le plan n’est pas d’acheter des joueurs à 100 millions d’euros. Il y a d’autres moyens d’attirer des talents.

Les clubs de football sont des institutions qu’il convient de respecter et de protéger. J’aurai donc à cœur de veiller aux valeurs fondatrices du club et à la défense de ses intérêts, ainsi qu’à la cohésion de ses équipes et de tout son personnel. Le club des Girondins est un bien commun, donc il appartient à tous ceux qui l’aiment : à ses supporters, aux représentants, aux médias, à ses partenaires et à tous ceux qui veulent en faire un grand club. Je veux respecter et développer tout cela, en m'appuyant notamment sur le travail qui a été fait avant et en prenant le temps de rencontrer tout le monde. Il est bien trop tôt, pour vous faire quelque promesse que ce soit, pour l'instant aucun changement n'est donc opéré dans l'organigramme. Mais avec de la passion, de l’engagement, un état d’esprit positif et de l’ambition, je suis convaincu que la structure que nous allons mettre en place va réussir et que c'est sur ses valeurs qu’il faudra capitaliser pour développer un grand club comme les Girondins doivent l'être et comme la ville le mérite."

Les propos majeurs de F. Longuépée durant sa conf' de presse de présentation comme président du FCGB

Photo : capture @DonFcgb

En continu