Les points de Sousa sur plusieurs joueurs et les tensions autour du club

Les points de Sousa sur plusieurs joueurs et les tensions autour du club

Le - Interview - Par

Encore et toujours élogieux envers les supporters, Paulo Sousa, coach de nos Girondins de Bordeaux, est resté focus sur le sportif, en conférence de presse d'avant FCGB - Nîmes (demain, J16 de la Ligue 1 2019-20). Le technicien portugais a ainsi évoqué plusieurs cas individuels de joueurs de son effectif, répondant également - une fois encore et malgré tout ses efforts pour en parler le moins possible - sur les tensions internes et autour du club.

Ses analyses, via ARL

"On a travaillé sur l'intensité, mais avec un volume bas après le match de samedi à Reims (1-1, J15), et aussi sur le cognitif ; surtout : vidéos, analyses entre nous, pour que ce qu'on doit faire soit plus clair dans la tête des joueurs. Moi, je dois aussi écouter les sensations de chaque joueur et aussi lire au niveau du 'body language' pour prendre des décisions. Tout le monde est prêt, alors on essaye de jouer avec les joueurs que je crois les meilleurs pour gagner chaque match. Après, par rapport à Hwang... Oui, il a eu, depuis une semaine, un genou qu'il ne sent pas tranquille, donc on a pris la décision de le laisser en tribunes à Reims et on verra s'il peut nous aider à rivaliser contre Nîmes. Notre adversaire, c'est une équipe en besoin de points et pour qui chaque action est importante, donc mon équipe, j'attends d'elle qu'elle ait la mentalité pour comprendre le moment, l'adversaire, pour être plus intenses qu'eux, en ayant la mentalité de la gagne, le sentiment - et ça l'adversaire doit l'avoir aussi, mais on doit le faire sentir encore plus - que chaque match est le dernier pour nous.

(...) Je connais bien mes joueurs et mon effectif, je sais que des matches comme à Reims, des matches durs, vont se passer dans la saison. C'est déjà arrivé, aussi pendant des bouts de matches, mais c'est normal dans notre processus et on essaye de le voir le moins possible, alors il faut continuer à travailler sur la mentalité et nos principes de jeu ; que tout le monde soit bien clair sur ce qui va se passer à chaque match, selon la complexité de notre adversaire. Toma Basic ? Je crois que ces cinq dernières semaines il s'est beaucoup amélioré et il a fait un bon match contre Monaco (2-1, J14). Youssef Aït Bennasser ? C'est un joueur qu'on a voulu. Il a fait, surtout, six très bons mois à Saint-Étienne, sur la fin de la saison dernière et il a une très grosse marge de progression. Au niveau de la construction, il a beaucoup de capacités pour aider notre équipe, mais il est arrivé en retard physiquement, avec aussi un souci au genou, mais il commence à être plus proche de tout ce qu'il peut faire. On va avoir besoin de ces joueurs... 

(...) Pour mes joueurs et moi et toutes les personnes du domaine administratif, qui travaillent pour notre quotidien, je continue à dire qu'on doit tous être extrêmement concentré sur tout ce qui est de notre domaine, ce qu'on peut contrôler, afin de donner le meilleur de nous-mêmes à notre club. Nous sommes conscients, on le sait, que des choses doivent être réglées, donc on espère et on attend que ça se règle le plus vite possible afin de donner la stabilité à tout le monde. Mais nous, nous devons seulement être concentrés sur le match de demain soir, car ça nous apportera de la stabilité pour l’avenir du club. Après, je connais bien mon métier et je sais que quand on a deux matches dans la semaine je ne peux pas faire différemment que de vous parler (sourire), donc je dois être ici. Mais vous, vous savez bien les difficultés d'Eduardo (Macia, le directeur du football du FCGB) pour parler. Il aurait besoin d'un interprète et je ne crois pas que soit le meilleur chemin, alors je crois que dans un proche avenir d'autres personnes vont parler de notre club."

Les points de Sousa sur plusieurs joueurs et les tensions autour du club

Contenu sponsorisé

En continu