Les infos de L'Équipe sur les salaires du FCGB saison 2018-2019

Les infos de L'Équipe sur les salaires du FCGB saison 2018-2019

Le - Économie - Par

Ce jour, et comme chaque saison à la même époque, le journal L'Équipe publie ses infos ("estimations") sur les salaires de Ligue 1, dont ceux qui sont en vigueur au FC Girondins de Bordeaux.

Actuellement mis à pied à titre conservatoire, en attendant une sanction définitive, suite à des soucis de discipline, le jeune milieu offensif Yann Karamoh (20 ans) est - de loin - le joueur le mieux payé du FCGB avec 210 000 euros bruts par mois. La raison de ce haut salaire est que l'ancien caennais a été prêté le 31 août par l'Inter Milan et que, pour l'arracher à l'AS Saint-Étienne, Bordeaux a dû faire l'effort financier de prendre en charge tout son salaire. Même chose pour l'attaquant Andreas Cornelius (25 ans), prêté lui par l'Atalanta Bergame, aussi le 31/08, dont le salaire (80 000/mois) est pris en charge à 100% par les Marine et Blanc. Avec 80K € par mois, Cornelius est à égalité avec d'autres joueurs (Jules Koundé, Jimmy Briand, Younousse Sankharé et... la recrue Yacine Adli) pour conclure le Top 10 des meilleurs salaires du club.

Entre Karamoh à 210 et les joueurs à 80, on retrouve le capitaine et gardien de but Benoît Costil (31 ans, sous contrat jusqu'en juin 2021) et l'attaquant Nicolas de Préville (28 ans, juin 2021), émargeant respectivement à 125 et 115 000 euros par mois. 4ème, le défenseur central Pablo Castro (27 ans, juin 2021) est lui à 100 000 euros, devant Youssouf Sabaly (25 ans, juin 2021) à 90 et Samuel Kalu (21 ans, juin 2023) à 85. 

Le salaire moyen brut mensuel d'un joueur des Girondins est, cette saison, de 70 000 euros par mois. Tous les joueurs cités ci-dessus sont donc au-dessus de la moyenne du vestiaire, et Karamoh est très au-dessus. Avec ce niveau moyen de rémunération, les Girondins sont 7èmes de Ligue 1, comme au niveau du budget.

Paris (1er) est à... 820, Lyon (4ème) est à 150 000, Monaco (3ème) à 160, Marseille (2ème) à 258, Saint-Étienne (6ème) à 88 et Rennes (5ème) à 100. Des clubs comme Lille et Nice sont, respectivement, à 55 et 49. Tous ces chiffres sont ceux donnés par L'Équipe et correspondent à des montants bruts et fixes, ne tenant donc pas compte des clauses, primes, montages, parts variables etc utilisés dans beaucoup de clubs (tous ?).

Les infos de L'Équipe sur les salaires du FCGB saison 2018-2019

En continu