Les avis de P. Lucas, Trésor et Gourvennec sur Vada

Les avis de P. Lucas, Trésor et Gourvennec sur Vada

Le - Interview - Par

Dans le journal France Football de ce mardi, un article est consacré à Valentin Vada. Le jeune milieu de terrain argentin des Girondins s'est imposé dans la rotation de l'équipe pro depuis bientôt un an et son ascension est jugée par ses anciens formateurs bordelais ainsi que par son coach actuel.

Philippe LUCAS : « Ce n’était pas évident pour lui et pour sa famille*. S’entraîner au quotidien avec un groupe quand on sait très bien que chaque weekend on va voir le bus partir sans être dedans c’est une immense frustration. Il a accumulé du retard, il s’est parfois découragé, surtout qu’il y avait beaucoup d’attentes sur lui au club. »

Marius TRÉSOR : « En CFA, on ne voyait pas Valentin sortir à un certain moment. Et regardez les prestations qu’il fait aujourd’hui. Chaque fois qu’il joue il mouille le maillot. Il garde toujours un peu de déchet technique, mais à son âge c’est normal. Il est sur la bonne voie. »

Jocelyn GOURVENNEC : « C’est un joueur qui a grandi ici, qui doit représenter l’avenir du club. C’est un garçon intelligent, un très bon footballeur. J’avais besoin d’affiner mon avis sur la psychologie des uns et des autres, et je sais que je peux compter sur lui. »

*Lucas fait ici référence au conflit entre le FCGB et la FIFA, qui a longtemps refusé de valider la licence de Vada pour des raisons administratives, l'empêchant de jouer en compétitions officielles avec les équipes de jeunes des Girondins, après sa venue du Proyecto Crecer.

Les avis de P. Lucas, Trésor et Gourvennec sur Vada

Contenu sponsorisé

En continu