Les Argentins de Bordeaux ont vibré

Les Argentins de Bordeaux ont vibré

Le - - Par

Nouveau champion du monde suite à sa victoire en finale (1-0 après prolongations) face à l'Argentine, l'Allemagne aura été le bourreau de pas mal de joueurs bordelais en ce début juillet. Après l'hôte brésilien, pays de Mariano, Jussiê, Henrique, Fernando et autres anciens auriverde, c'est donc l'autre géant sud américain, l'Argentine, qui a subi la loi allemande.

Dommage pour Valentin Vada, Emiliano Sala et Lucas Orban
(qui aurait pu être dans les 23 pour ce Mondial), lesquels ont tout de même vécu ce tournoi avec passion en soutenant l'Albiceleste.

Il doit y avoir plus de joie chez Gernot Rohr, Dieter Müller, Rainer Ernst ou Klaus Allofs, les anciens joueurs allemands des Girondins de Bordeaux, qui ont vu la Nationalmannschaft remporter sa 4ème Coupe du Monde.

Les Argentins de Bordeaux ont vibré

Contenu sponsorisé

En continu