Laurent Koscielny : "On va retourner au travail, à fond, pour le 22 juin"

Laurent Koscielny : "On va retourner au travail, à fond, pour le 22 juin"

Le - Interview - Par

Dans une vidéo du club, le défenseur central des Girondins, Laurent Koscielny, raconte son confinement de la crise du Coid-19, passé à Bordeaux bien entendu :

"Le suivi du club ? On devait envoyer chaque jour notre température et notre poids, un préparateur physique faisait venait aux nouvelles tous les soirs pour savoir comment s'étaient passées nos séances. Moi, comme je n'avais pas trop d'espace pour courir dehors je faisais des allers-retours sur 40 mètres, de la gym pour les membres inférieurs et le haut du corps... J'ai essayé de me maintenir en forme. Le contact avec les autres joueurs ? On a fait pas mal de réunions avec visio, par Zoom, avec les joueurs et le staff technique, on a fait des jeux, tous ensemble. On a gardé contact, on a pu se voir aussi et rigoler pendant une heure, environ une fois par semaine. C'était sympa et on a eu des nouvelles d'un peu tout le monde.

Si je fais toujours du baby-foot ? Ouais, deux-trois parties avec mes enfants, car j'en ai un à la maison, c'était le cadeau de ma femme pour mes 30 ans. Du coup, c'est sympa et ça change des jeux habituels que tu peux faire. Donc voilà, je me suis entraîné et j'ai pu marquer le 100ème but en Ligue 1 de Jimmy Briand et je l'ai fêté (rire). Mais on l'attend toujours en vrai ce but (sourire). La reprise ? Bah on va retourner au travail, à fond, pour le 22 juin. On aura déjà une première semaine de tests par rapport au virus et ensuite des tests physiques plus poussés, du cardio, etc."

Le N°6 des Aquitains fut une des seules satisfactions individuelles de la saison dernière, achevée par une 12ème place, même si la Ligue 1 a été tronquée par le coronavirus. Malheureusement...

Retranscriptions faites par nos soins

Laurent Koscielny : "On va retourner au travail, à fond, pour le 22 juin"

Contenu sponsorisé

En continu