La section féminine croit toujours à la montée

La section féminine croit toujours à la montée

Le - Réactions- Par Aymeric

Grâce à GOLD FM, voilà d'autres réactions d'Anthony Vigneron, coach de l'équipe féminine des Girondins de Bordeaux, et de Sarah Cambot, attaquante et capitaine de la formation actuellement classée 2ème de son groupe de D2, à l'issue d'un match nul rageant contre le leader Yzeure (0-0), qui reste à 3 points devant.

AV : « Le championnat est loin d’être terminé, on se dit qu’il va falloir essayer de ne pas perdre de match, de ne pas faire de mauvais résultat, tout en espérant que l’équipe d’Yzeure fasse une contreperformance à un moment ou à un autre, pour qu’on ait une opportunité à saisir. On sera présent en tout cas si ça arrive. »

SC : « Non, on ne se dit surtout pas que c’est terminé. On croit encore à la montée, car on est des gagneuses et qu’on espère qu’Yzeure fera au moins un faux pas. Le match de dimanche contre elles (0-0), il nous dit juste qu’on n’a plus notre destin entre nos mains. Elles sont encore invaincues, mais c’est compliqué pour une équipe de rester invaincue toute l’année. Espérons donc qu’elles fassent un faux pas, car on est à l’affût. Notre objectif maintenant, c’est bien sûr de ne perdre aucun match, de prendre les points sur chaque rencontre, afin de leur montrer qu’on est là en leur mettant la pression. Deuxièmes, ce n’est pas la place qu’on voulait, mais notre place est, je pense, plus confortable que la leur. C’est difficile d’aborder tous les matches en ayant dans la tête le fait de ne pas avoir le droit à l’erreur car derrière nous ne lâcherons rien. Le groupe grandit de match en match, il y a une énorme progression sur cette saison, notamment sur la Coupe de France où on ne perd aucun match contre les 3 D1 qu’on rencontre. On vit très bien ensemble, on s’amuse ensemble, on se fait plaisir. Je ne sais pas trop depuis quand nous sommes comme ça, mais ce dont je suis sûr c’est que nous sommes un vrai groupe ! (…) On remercie tous ceux qui viennent nous soutenir. On est contente que les garçons et leur staff nous rendent la pareille car nous aussi on va les voir à chaque fois. »

En continu