L'investisseur français s'intéressant au FCGB ne viserait pas un rachat, Alain Afflelou nie tout lien

Le - Économie - Par

Au lendemain de ses infos sur un possible investisseur français intéressé par les Girondins de Bordeaux, le journal L'Équipe a obtenu un démenti de la part d'Alain Afflelou, dirigeant de Bordeaux dans les années 90, qui nie être mêlé de près ou de loin à une opération de rachat ou d'entrée dans le capital du FCGB menée par une fortune tricolore.

 

De son côté, @Girondinfos précise sa première indication sur l'investisseur français voulant mettre de l'argent dans le club de football aquitain. La précision est de taille puisque GInfos affirme : "La proposition française ne concernerait pas un rachat total des Girondins (comme j’ai pu l’écrire ici), mais une éventuelle entrée dans le capital. M6 resterait actionnaire majoritaire du club".

 

Quant aux Américains du fond d'investissement GACP, la piste semble désormais froide, car ils ne seraient pas en mesure de racheter le club à M6.

 

L'investisseur français s'intéressant au FCGB ne viserait pas un rachat, Alain Afflelou nie tout lien

En continu