Jussiê : "Jean-Louis (Triaud) filait des caisses de Saint-Pierre et de Gloria comme prime de succès !"

Le - Anciens - Par

Ambassadeur des Girondins de Bordeaux au Brésil depuis peu, l'ancien attaquant polyvalent du FCGB, Vieira Jussiê, travaille aussi dans l'import-export de vin entre la Gironde et son pays d'origine. Pour le site LaRevueDuVindeFrance, il explique donc comment lui est venue cette passion viticole, qui est devenue sa reconversion.

Photo : DR - Le Parisien

"En 2007, à mon arrivée à Bordeaux, le club proposait un verre de vin au dîner, la veille des matches. La première fois, je n’y ai pas touché. La deuxième fois, j’y ai goûté, et ça a été un choc ! J’ai tout de suite réalisé que ce n’était pas seulement de l’alcool. Dès le lendemain, je suis allé sur Internet pour me renseigner. (...) Le club servait du Château Gloria et du Château Saint-Pierre, à Saint-Julien. Les vins du président de l’époque : Jean-Louis Triaud. Au vestiaire, les jours de victoire, le président annonçait une prime aux joueurs pour les récompenser. Alors que dans les autres clubs, il s’agissait de sommes d’argent, Jean-Louis, lui, il filait des caisses de Saint-Pierre et de Gloria !"

 

Jussiê : "Jean-Louis (Triaud) filait des caisses de Saint-Pierre et de Gloria comme prime de succès !"

Photo : sudouest.fr

En continu