JLT et les joueurs sont dans l'inconnu face à Almaty

JLT et les joueurs sont dans l'inconnu face à Almaty

Le - Europa League- Par

Grâce à Sud Ouest et au site officiel des Girondins de Bordeaux, voici toutes les réactions par rapport au match Bordeaux - Almaty (Kazakhstan), à venir en barrage de l'Europa League.

Jean-Louis Triaud : "Je ne savais pas que l'Europe était si grande. Les politiques ont fait l'Europe de l'Atlantique à l'Oural, nous on la fait de l'Atlantique à la Chine...Je ne connais pas cette équipe. Le seul point positif, c'est que nous recevons au match aller. Car nous avions déjà prévenu la Ligue qu'il aurait été très difficile d'enchaîner trois déplacements dans la semaine, à Lille, à Saint-Étienne et en coupe d'Europe. Pour nous, la qualification est un objectif très clair, pour la notoriété et économiquement.

(...) C’est marrant car je ne voyais pas l’Europe aussi grande. C’est une équipe kazakhe, c’est comme ça qu’on dit ? De cette équipe, je ne connais rien, mais alors rien du tout. On m’a dit qu’ils avaient eu des problèmes, qu’ils avaient déposé le bilan en 2007, puis de nouveaux investisseurs sont arrivés. Je ne crois pas que ce soit une équipe de joueurs d’Amérique du Sud, c’est plutôt des joueurs des pays environnants. De là où je suis, on a regardé sur Google et les trucs comme ça si on pouvait avoir des informations. On a juste vu que c’était très, très loin, plus de 7 heures d’avion. Heureusement, on a évité le match aller à l’extérieur, même si sportivement c’est souvent souhaitable, mais cela nous aurait alors fait, entre Saint-Étienne (16 août) et Lille (23 août), un troisième déplacement compliqué à gérer. Ce sera une surprise."

Milan Gajic : "C'est une bonne et forte équipe. Ils ont joué contre Belgrade lors du second tour et ils les ont éliminés. J'étais au match et je les ai donc vu personnellement. Ils étaient grands, physiques et c'est une équipe qui peut nous poser des problèmes. Mais nous sommes Bordeaux, nous sommes favoris et nous devons assurer la qualification."

http://www.girondins.com/sites/default/files/imagecache/accueil_vignettes_grandes/upload/entrainements/2015.08.03_training/2015.08.03_training_15_gajic.jpg

Thomas Touré
: "C'est un très long déplacement et un match pas facile. C'est un peu comme Larnaca, on ne connait pas trop l'adversaire. Il va falloir mettre beaucoup de sérieux dans cette double confrontation et faire encore plus pour passer ce dernier tour."

Cheick Diabaté : "On ne connait pas l'adversaire, et ils ne nous connaissent pas non plus donc c'est compliqué d'avoir un avis. Il faudra assurer la qualification dès le match aller, en jouant bien et sans pression comme on sait le faire."

Sud Ouest et Girondins.com

Girondins33 recrute !

Passioné des Girondins et habité d'une âme de rédacteur ?

Rejoignez-nous !

En continu