Jean-Luc Dogon : "Il faut mêler les deux approches, éducateur et compétiteur"

Jean-Luc Dogon : "Il faut mêler les deux approches, éducateur et compétiteur"

Le - U19 - Par

Jean-Luc Dogon, coach des U19 du FCGB, qui ont été champions de France la saison passée, a répondu aux questions du site officiel des Girondins. Le formateur parle de l'évolution de son groupe, de la saison à venir et de... la Youth League.


"C’est un groupe qui n’a pas évolué. Ce sont des joueurs que je connais car ils étaient déjà aux Girondins de Bordeaux la saison dernière avec les U17 Nationaux. Je les voyais à l’entraînement et en match donc il n’y a pas de nouvelle tête cette année.


La priorité c’est d’être éducateur, bien sûr, mais aussi compétiteur. Car nous devons faire de nos jeunes des compétiteurs. Pour ma part, je l’ai longtemps été et ça reste encore en moi. Je pense que c’est une bonne chose. Nous sommes là pour apprendre aux jeunes à gagner des matches et des titres. Nous essayons de faire cela tout en sachant, au fond de nous, que nous devons les faire progresser et que, le but final, c’est qu’ils deviennent professionnel. Donc il faut bien mêler les deux approches, éducateur et compétiteur. (...) Même sans parler du titre, nous sommes toujours l’équipe « à battre ». Peut-être un peu plus maintenant mais cela ne va pas changer grand-chose.


http://dh3y7oduconom.cloudfront.net/sites/default/files/thumbnails/image/entrainement_u19_13.jpg

(girondins.com / Dominique Le Lann)


La Youth League ? Je prends cette compétition comme n’importe quelle Coupe. C’est un plus mais nous ne baserons pas toute notre saison là-dessus. Il faudra d’abord passer le premier tour préliminaire et bien gérer le match aller et le retour. Ce sera une bonne expérience de Coupe. Je pense que ce ne sera pas le même groupe qui sera concerné par cette compétition. Nous allons jouer en championnat avec une équipe beaucoup plus jeune que celle qui sera en Youth League. Nous ne savons pas encore tout à fait si nous pouvons reporter des matches de championnat, si jamais nous jouons loin en Coupe d’Europe. Il y a encore des choses comme cela à régler mais, à priori, ce ne sera pas exactement le même groupe qui jouera en championnat et en Youth League."

Jean-Luc Dogon : "Il faut mêler les deux approches, éducateur et compétiteur"

Contenu sponsorisé

En continu