Hwang Ui-jo, une mentalité positive pour s'intégrer

Hwang Ui-jo, une mentalité positive pour s'intégrer

Le - Réactions - Par

En sélection avec la Corée du Sud, lors de cette trêve internationale d'octobre, l'attaquant Hwang Ui-jo (2 buts et 1 passe décisive depuis ce début de saison) a gagné une belle place dans la bonne et variée attaque du FCGB (15 buts en 9 matches, la 3ème de Ligue 1). Pour Laurent Koscielny, son collègue défenseur, le N°18 des Marine et Blanc n'en est qu'au début de ce qu'il peut apporter à son nouveau club :

"Son adaptation était assez difficile, il ne parle pas la langue, alors on essaye tous, au quotidien, de le mettre dans les meilleures dispositions possibles. On sait qu’il a des super qualités et qu’il va nous apporter énormément, mais il faut du temps. Il s’intègre déjà parfaitement avec le collectif, avec l’équipe, sur et en dehors du terrain. Il a toujours le sourire. Je suis vraiment content pour lui qu’il ait marqué à Toulouse (3-1 pour Bordeaux, J9 de L1)."

Interviewé par Sud Ouest, ces derniers jours, le joueur de 27 ans, recruté au Gamba Osaka (Japon) pour 2M€, se disait "heureux" de découvrir un nouvel environnement sportif, culturel et personnel, mais aussi "curieux de tout", lui qui apprécie la ville et la région bordelaise et travaille pour que la frustration de la barrière de la langue s'estompe peu à peu. Le natif de Seongnam, jaugeant encore la Ligue 1, espère y jouer le plus possible et y être décisif au moins 10 fois en 2019-20. Il en prend, pour l'instant, le chemin.

Hwang Ui-jo, une mentalité positive pour s'intégrer

Contenu sponsorisé

En continu