Grégory Schneider : "Ramé ? J'ai une impression de consanguinité, qu’on n’ouvre jamais la fenêtre..."

Grégory Schneider : "Ramé ? J'ai une impression de consanguinité, qu’on n’ouvre jamais la fenêtre..."

Le - Médias- Par Aymeric

Grégory Schneider (journaliste à Libération), a donné son opinion sur les Girondins de Bordeaux, dans l'émission "L'Equipe du Soir" sur La Chaîne L'Equipe.

« Si on analyse froidement les choses, la récurrence de ‘Bordeaux 7ème’ montre qu’il y a un problème à la tête du club. A un moment, les joueurs passent, les entraîneurs passent, seule la direction ne passe pas… Il y une impulsion qui ne vient pas du haut. Ils ont eu tous les profils d’entraîneurs. Et avec Ulrich Ramé qui prendrait du galon, cela me pose un peu problème, car j’ai une impression de consanguinité, l’impression qu’on n’ouvre jamais la fenêtre, qu’on prend toujours les mêmes gens. Les différents coaches qu’ils ont tentés ont tous été confrontés à un contexte trop identique. Mêmes adjoints, même préparateur physique… Donc au bout de 6 ans, 7 ans, la direction pose vraiment question. »

En continu