Gérard Lopez : "Laurent Koscielny n'était pas d'accord. Moi, j'étais dans mon droit."

Gérard Lopez : "Laurent Koscielny n'était pas d'accord. Moi, j'étais dans mon droit."

Le - Interview- Par Julien

Questionné sur les mises à l'écart de Laurent Koscielny et de Benoît Costil, Gérard Lopez lors de son passage à l'émission Rothen s'enflamme (RMC), Gérard Lopez a semblé gêné sur ces sujets.

Ne souhaitant pas les commenter dans un premier temps, le propriétaire et président des Girondins a finalement donné quelques détails :

"Laurent Koscielny, j’avais une vision sur le capitaine d’une équipe. Il faut prendre des décisions. Il y a d’autres éléments aussi et je n’ai pas envie d’en parler. Laurent, je n’en ai pas fait une affaire. Il n’était pas d’accord sur le retrait des responsabilités. Moi, j’étais dans mon droit. Les raisons pour lesquelles je l’ai fait restent dans le vestiaire et entre nous."

"La mise à l’écart de Benoît Costil, je ne la commenterai pas. Pour le faire, il faudrait que Benoît soit là et qu’on parle de choses qui n’ont rien à voir. [...] Benoît n’a pas été écarté. Il a rejoué en revenant d’ailleurs alors qu’il n’était pas à 100%."

Retranscription faite par nos soins

En continu