G. Rohr : "Ça serait bien que les Girondins retrouvent de l'authenticité"

G. Rohr : "Ça serait bien que les Girondins retrouvent de l'authenticité"

Le - Interview GA - Par

Bientôt, dans notre émission radio partenaire 'Girondins Analyse' (chaque vendredi, de 20h30 à 22h, sur les ondes d'RIG), vous pourrez entendre un entretien intéressant avec Gernot Rohr, l'ancien grand joueur défensif puis entraîneur des Girondins de Bordeaux durant les années 80 et 90.

Après avoir longuement reçu Florian Brunet (porte-parole des Ultramarines Bordeaux 87) - vendredi dernier dans GA - pour qu'il passe tous ses messages et appelle au rassemblement contre King Street et la direction actuelle du FCGB ; on a demandé à Gernot Rohr ce qu'il pensait de tout ça. Voici son point de vue :

"Déjà, il est intéressant de se demander pourquoi il y a ce conflit. Je crois que, dans la mesure où, maintenant, vous avez un club dirigé par des gens qui découvrent Bordeaux et n'ont pas d'histoire, de passé, d'expérience à Bordeaux et dans le Sud Ouest, ni même en France... Le président, Monsieur Longuépée, m'a fait une bonne impression quand je l'ai rencontré, mais il n'est, aussi, pas de la région et n'a pas une grande histoire dans le football non plus. Je pense que c'est des malentendus tout ça. Le fait de ne pas avoir des personnes connaissant le club, la région et les supporters, qui ne sont pas connues et respectées par les supporters, ça ajoute à l'imbroglio actuel. Cette situation est dommageable pour le club.

Mais, je crois que le choix d'avoir un staff complètement étranger à la région joue aussi... Mais l'autre jour, j'ai quand même vu Matthieu Chalmé courir, en tant qu'assistant de la réserve, avec les jeunes. En tout cas, pour les supporters, il faut un club avec lequel on peut s'identifier sur le terrain, avec des joueurs issus du cru. Mais c'est pareil pour le staff, les dirigeants, les responsables. Je ne connais pas les détails de tous ces problèmes, mais je trouve que ça serait bien que les Girondins retrouvent de l'authenticité, sur le terrain et en dehors."

Retranscription faite par nos soins

G. Rohr : "Ça serait bien que les Girondins retrouvent de l'authenticité"

Contenu sponsorisé

En continu