Frédéric Hantz : "Je salue les seize éléments qui sont sur la feuille de match"

Frédéric Hantz : "Je salue les seize éléments qui sont sur la feuille de match"

Le - Camp Adverse - Par

Sur le point de vivre son dernier match comme coach du FC Metz, Frédéric Hantz a vaguement parlé de la réception des Girondins de Bordeaux, demain soir, pour la 38ème et dernière journée de la saison 2017-2018 de Ligue 1. Le technicien est très pessimiste sur l'implication de ses joueurs, même s'il a volontairement réduit son groupe à 16 pour tenter de pallier à cela.

Propos via Wort.lu :

"Très sincèrement, ce sera très difficile. Déjà, les joueurs qui sont dans le groupe sont au moins là, eux, et font le métier jusqu’au bout. Ils vont être dans l’arène alors qu’il y en a qui n’y seront pas. Il y a des moments où il est plus facile de se retirer que de faire face. Ils vont faire face et les gens qui viendront au match demain devront les respecter. Jusqu’au dernier jour, il y a trop d’exemples négatifs donnés par certains. Il y a des joueurs qui sont dans une vision de leur avenir, à Metz ou pas. Je salue les seize éléments qui sont sur la feuille de match. Kawashima sera dans le but face à Bordeaux."

Aussi, l'ex entraîneur de Bastia, du Mans, de Montpellier et de Sochaux a été classe pour sa dernière conf' de presse, au moment de saluer le club qu'il va quitter... et où il était prêt à rester, même en Ligue 2 :

"Ce sera mon dernier match demain, comme pour beaucoup de joueurs, l'avenir du FC Metz (relégué en L2, NDLR) ne m'appartient plus. Mais je souhaite très sincèrement que ce club rebondisse car il a une histoire, une force, et des gens passionnés, respectueux et impliqués sont ici, rendant le club agréable à vivre. Maintenant, la saison a été ce qu'elle a été, un entraîneur s'en va, et un autre va arriver, je souhaite que ce club rebondisse vite, car il le mérite, dans ce qu'il est et dans son environnement : les partenaires privés et publics, les supporters - qui nous ont toujours soutenu et ont été exemplaires, venant nous voir en nombre, à domicile comme à l'extérieur -, l'image du club dans la région, ce qu'il représente. Le FC Metz est un vrai club historique du foot français, avec aussi un vrai avenir. Mais moi, ça ne m'appartient plus, même si je dois gérer le présent du mieux possible, jusqu'à demain, et voir ensuite mon propre avenir. En tout cas je dis merci au FC Metz, et à bientôt, car dans le football tout va très vite. Et on se recroisera bien un jour."

Frédéric Hantz : "Je salue les seize éléments qui sont sur la feuille de match"

Contenu sponsorisé

En continu