Frédéric Guilbert : "C'est cool de découvrir un stade comme ça (Wembley)"

Frédéric Guilbert : "C'est cool de découvrir un stade comme ça (Wembley)"

Le - Anciens - Par

Buteur à 2 reprises et passeur décisif 2 fois, également, en 25 matches joués cette saison, Frédéric Guilbert, ex défenseur de Bordeaux et de Caen, est devenu, à 25 ans, titulaire avec son nouveau club d'Aston Villa (actuel 17ème de Premier League). Avant une... finale de Coupe de la Ligue anglaise, demain contre l'ogre Manchester City, il se confie à France Football sur ses débuts en Angleterre.

Extraits :

"(...) Je ne pensais même pas être là un jour. Je ne me suis pas imaginé ça. Je ne sais pas si vous connaissez mon parcours, mais il est très atypique on va dire. (...) Aujourd'hui, c'est cool de découvrir un stade comme ça (NDLR : Wembley) dans une finale. (...) Les supporters, je pense, ont davantage envie qu'on se maintienne plutôt qu'on gagne cette Coupe. (...) On sait que Manchester City est une top équipe. C'est sûr que ça va être compliqué. On va jouer avec nos armes, avec l'ambition de gagner. Il va falloir qu'on soit tous à 100 voire à 200%.

(...) Je ne pensais pas jouer autant de matches. Je savais que je passais un très, très gros palier. Maintenant, j'ai su saisir ma chance. J'espère continuer à garder ce rythme-là, et m'améliorer encore. (...) La mentalité ? Elle n'est pas du tout la même (en Angleterre), ça n'a rien à voir, je ne peux même pas comparer. Ce serait comparer l'incomparable. (...) Quand on prend un coup à l'entraînement, ce n'est pas grave. Ensuite, il y a le match, qui est le plus important, et après, lors des entraînements, ça bosse, ça bosse, ça bosse, et ça se tait. Mais il y a plein de trucs différents : il y a des choses qui sont bien en France mais qui ne le sont pas en Angleterre. Chaque pays a ses spécificités. Aujourd'hui, je suis en Angleterre, ça se passe bien, c'est le plus important."

Frédéric Guilbert : "C'est cool de découvrir un stade comme ça (Wembley)"

Contenu sponsorisé

En continu