Francis Llacer : "Je voyais d’un meilleur œil le fait que le titre (de 1999) aille aux Girondins"

Francis Llacer : "Je voyais d’un meilleur œil le fait que le titre (de 1999) aille aux Girondins"

Le - Rétro- Par Aymeric

Francis Llacer, défenseur du Paris Saint-Germain dans les années 90, re(rerere)lance la "polémique" de la 34ème et dernière journée du championnat de France 1998-99, gagné par Bordeaux, juste devant Marseille. Lors de ce soir de la fin mai, pendant que l'Olympique de Marseille gagnait 1 à 0 à... Nantes, Pascal Feindouno (âgé d'à peine 18 ans à l'époque) marquait le but du 3-2 pour les Girondins, à la dernière minute d'un match à... Paris. Et si les Nantais n'étaient probablement pas à fond, non plus, pour battre l'OM, le PSG ne l'était pas forcément, de son côté, pour battre le FCGB.

C'est ce qu'explique Llacer, sur RMC :

« On n’était pas à 100 % motivé pour faire un résultat contre Bordeaux. Je n’étais pas le seul. Après, peut-être que cela a dû se voir chez moi plus que chez les autres… Etant vraiment frappé de l’empreinte du club et étant né à Paris, je voyais d’un meilleur œil le fait que le titre de champion il aille aux Girondins de Bordeaux. Je vais me confesser un peu. Il m’est arrivé pendant ce match d’avoir quelques absences. Je n’ai pas été des plus énergiques. Je n’ai pas donné tout ce que j’aurais pu. J’ai un peu traîné les chaussures, on va dire. Notre préparation n’était pas des plus pointues. Mais je suis sûr que si cela avait été l'inverse, les Marseillais auraient eu la même réaction que moi. »

En attendant, les Parisiens ont, au moins, forcé pour égaliser deux fois (1-1 puis 2-2)...

En continu