Florian Brunet (UB 87) : "Notre obsession actuellement, voir Triaud, et savoir les raisons profondes"

Florian Brunet (UB 87) : "Notre obsession actuellement, voir Triaud, et savoir les raisons profondes"

Le - Interview - Par

Hier soir, dans l'émission radio "Girondins Analyse" (RIG), Florian Brunet, l'un des leaders des Ultramarines Bordeaux 87, est intervenu pour parler, en son nom et en celui du groupe de supporters des Girondins, de l'annonce de Jean-Louis Triaud. Se retirant de la présidence du club au scapulaire, pour prendre celle, beaucoup plus symbolique, du conseil d'administration du FCGB, JLT devra s'expliquer après des responsables Ultras, qui attendent des justifications "pus profondes" de sa part sur son départ.

« Il y a eu beaucoup de surprise, notamment chez moi, car je suis assez proche de Jean-Louis Triaud depuis longtemps. On s’appelle régulièrement, et ça ne se passe pas toujours bien, mais j’ai beaucoup d’affection pour lui. Cependant, ni moi ni le groupe n’étions dans la confidence quant à son départ, pas du tout. Depuis hier, j’essaye de le joindre, mais ses deux téléphones sont coupés. Il serait intéressant de savoir les raisons profondes de ce départ, ce n’est pas possible pour moi et pour le groupe de ne pas être au courant. Cela ouvre la porte à trop de spéculations, et il faut arrêter cela. Avant d’enclencher notre nouvelle relation avec Mr Martin, on doit voir Triaud. Il faut absolument qu’on lui parle, et je vais me débrouiller pour le joindre. (…) Ce n’est pas de l’amitié, non. Le directoire de l’Ultramarines, et moi en particulier, nous avons trop de différence d’âge et de distance avec lui pour dire ça, mais il faisait partie de nos vies, de ma vie, depuis 20 ans. Donc je dois avoir des explications entre 4 yeux avec lui, hors de question qu’il en soit autrement. Notre seule obsession, actuellement, c’est de voir Triaud. On a besoin d’avoir les tenants et les aboutissants, de savoir tout ce qu’il s’est passé. »

Emission 'Girondins Analyse' sur la radio RIG

Florian Brunet (UB 87) : "Notre obsession actuellement, voir Triaud, et savoir les raisons profondes"

Contenu sponsorisé

En continu