Florian Brunet : "Le pire scénario dans nos têtes était de 165 millions d’euros"

Florian Brunet : "Le pire scénario dans nos têtes était de 165 millions d’euros"

Le - Interview - Par

Florian Brunet s'est exprimé au sujet de la santé financière du FC Girondins de Bordeaux au cours de son interview dans l'émission de GirondinsideTV

"Le déficit est de 70 millions d’euros et l’endettement correspond à la première ligne Fortress. On avait eu un doute sur la seconde ligne Fortress de 55 millions d’euros. Selon Thomas Jacquemier, ils n’ont pas touché à ses 55 millions d’euros. Ils n’ont touché qu’aux 38 millions de la première ligne. L’endettement ou le passif global serait le déficit global de 70 millions d’euros auquel s'ajoutent les 38 millions de la première ligne. Ça nous fait donc un total de 110 millions d’euros. Le pire scénario dans nos têtes était de 165 millions d’euros."

"Lors du premier passage devant la DNCG, ils ont mis 30 millions d'euros. Le problème est que c'est un fond d'investissement qui n'est pas maître de son argent. Le grand danger est qu'ils font faire un tour de table avec les actifs qu'ils gèrent et vont essayer de réinjecter. Est-ce que les tours de table seront toujours positifs comme l'été dernier ? Pas sûr car ils ne sont pas maître de leur argent."

Retranscription faite par nos soins

Florian Brunet : "Le pire scénario dans nos têtes était de 165 millions d’euros"

Contenu sponsorisé

En continu