Florian Brunet : "Il n’y a pas que ce problème-là (Gourvennec), mais c’est le plus urgent à régler"

Florian Brunet : "Il n’y a pas que ce problème-là (Gourvennec), mais c’est le plus urgent à régler"

Le - Ultramarines- Par

Interrogé par France 3 Aquitaine, c'est Florian Brunet, l'un des portes-parole des Ultramarines Bordeaux 87, qui explique longuement les raisons de la colère des UB et de leur demande de départ visant Jocelyn Gourvennec, entraîneur des Girondins de Bordeaux, premier responsable de l'échec sportif du moment d'après eux.


« On a analysé les choses calmement, et on en est arrivé à la conclusion que c’était catastrophique, en termes d’image, d’accepter une telle série sans réagir. Ici, à Bordeaux, les choix sportifs sont gérés par l’entraîneur. Et tout le monde lui a fait confiance depuis des mois sur des choix sportifs, des choix d’hommes bien particuliers. Ces choix ne sont, pour l’instant, absolument pas validés et on connait même, tout simplement, la pire série de l’histoire des Girondins de ces 30 dernières années. On ne pouvait pas rester sans réaction, et comme l’entraîneur est le premier responsable du sportif aux GirondinsIl n’y a pas que ce problème-là, bien sûr, mais c’est ça le problème le plus urgent à régler.


https://www.zupimages.net/up/17/50/cn42.png


(…) Il est vrai que, cette fois, on prend position de manière tranchée, mais c’est car on ne sent pas de réaction. Et on ne peut pas être complices d’une telle situation, accepter une série sportive si calamiteuse. »


Girondins33 recrute !

Passioné des Girondins et habité d'une âme de rédacteur ?

Rejoignez-nous !

En continu