Fabrice Garin : "C’est une bonne et belle surprise, mais on s’était mis en mode pour créer l’exploit"

Fabrice Garin : "C’est une bonne et belle surprise, mais on s’était mis en mode pour créer l’exploit"

Le - CDF - Par

Dans la presse locale bretonne ; ici Le Télégramme ; l'entraîneur de l'équipe féminine de l'US Saint-Malo, Fabrice Garin, revient sur l'élimination par sa formation de D2 des Girondines de Bordeaux, ce weekend en Coupe de France, à l'issue d'un match nul 0-0 et d'une séance de tirs au but.

"On s’était mis en mode pour le faire. On a préparé le match en croyant que l’exploit était possible. Entre Noël et le premier jour de l’An, on a bossé. Pas moins de six entraînements. (...) C’est la première fois qu’un club de D2 élimine une équipe du Top 3-4 de D1. Ça souligne encore plus l’exploit !

(...) On a fait le match qu’il fallait. On n’a pas eu beaucoup la possession du ballon, pas beaucoup d’actions non plus. Mais, on s’est appliqué à bien défendre avec un bloc assez bas. C’est une bonne et belle surprise. Mais on s’était mis en mode pour créer l’exploit. Aussi, notre gardienne n’a pas eu d’arrêts extraordinaires à opérer. Il n’y a pas eu de face-à-face, que des frappes de loin et des centres. Elle était en feu, Mélanie Fouchard !"

Fabrice Garin : "C’est une bonne et belle surprise, mais on s’était mis en mode pour créer l’exploit"

En continu