F. Marange : "Ricardo dégage quelque chose et n’a pas besoin de parler pour faire passer ses messages"

F. Marange : "Ricardo dégage quelque chose et n’a pas besoin de parler pour faire passer ses messages"

Le - Anciens- Par

Entre 2004 et 2013, il a joué quelques 115 matches en pro aux Girondins de Bordeaux, son club formateur. Aujourd'hui sans club, depuis 2017, Florian Marange (32 ans, aussi passé par Le Havre, Sochaux, Nancy et Bastia) s'est remémoré, pour L'Équipe et Sud Ouest, le passage de Ricardo Gomes sur le banc du FCGB. Le premier passage (2005-07), puisque le brésilien de 53 ans revient aujourd'hui comme manager.

« Ricardo, il avait immédiatement fait preuve de beaucoup de rigueur. On a énormément travaillé tactiquement. Je me souviens que, tous les mercredis, on faisait des oppositions soutenues. La rigueur, la rigueur, il était intransigeant là-dessus... (...) On s’est fait critiquer sur notre jeu qui n’était pas très beau à voir, mais Ricardo voulait que l’on défende bien. C’est un entraîneur qui dégage quelque chose et qui n’a pas besoin de parler pour faire passer ses messages.

(...) Ce n'est pas un entraîneur qui veut défendre, il s'adapte aux joueurs qu'il a et à la situation. Le groupe à l'époque était jeune, devait se rassurer, ce n'était pas forcément beau mais il avait un message : gagner. Il ne nous a jamais dit 'n'attaquez pas'. Ça s'est fait naturellement parce qu'on savait que c'était notre force. »

En continu