F. Longuépée : "Le point de non-retour a été atteint, je porterai plainte"

F. Longuépée : "Le point de non-retour a été atteint, je porterai plainte"

Le - Interview - Par

Onze Mondial relaye L'Équipe et les propos de Frédéric Longuépée, président des Girondins de Bordeaux, qui affirme, comme il le sous-entendait dans sa note interne aux salariés du club, que le FCGB va porter plainte suite aux leaks des Ultramarines tout au long de cette semaine.

"Enregistrer des personnes à leur insu et le divulguer en faisant des montages décontextualisés est un procédé lâche et méprisable que je ne peux pas laisser passer sans réagir. Tout ça n'a qu'un seul but : affaiblir et discréditer l'institution qu'est les Girondins. Il s'agit là d'une entreprise de dénigrement orchestrée et je pense que, oui, on peut dire que le point de non-retour a été atteint. Je porterai plainte. (...) Pendant dix-huit mois, j'ai dit que la porte était ouverte. Et si on retourne l'histoire dans tous les sens, ce n'est pas moi qui ai refusé le dialogue - et je ne le refuse toujours pas -. Ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas des choses que je n'ai pas bien faites, mais là, on marche sur la tête. Comment ceux qui se disent les plus proches du club peuvent-ils se comporter ainsi ?" déclare ainsi FL.

F. Longuépée : "Le point de non-retour a été atteint, je porterai plainte"

Contenu sponsorisé

En continu