F. Brunet : "Ce qui est arrivé à Brice aurait pu arriver à chacun de nous"

F. Brunet : "Ce qui est arrivé à Brice aurait pu arriver à chacun de nous"

Le - Ultramarines - Par

Comme relayé, les Ultramarines Bordeaux 1987 ont eux aussi, avant et pendant le TFC - FCGB de ce weekend, participé - par une banderole et une gerbe de fleurs déposée devant le virage toulousain, notamment - à l'hommage pour Brice Taton, supporter des Violets mort à Belgrade il y a 10 ans, agressé par des Serbes, en marge d'un match européen Partizan Belgrade - Toulouse datant de 2009.

Une contribution qui a inspiré ces réflexions à Florian Brunet, porte-parole des UB 87, s'exprimant via Twitter :

"Ce qui est arrivé à Brice il y a 10 ans, sauvagement assassiné par des hools du Partizan, aurait pu arriver à chacun de nous, Ultra. Bâcher partout et tout le temps, pour représenter notre club et notre ville jusqu’à y risquer notre peau. Brice sera toujours dans nos esprits. (...) Et puis je veux bien que l’on m’explique que les supporters ne sont pas les seuls garants de l’identité du club, mais des bénévoles qui, par passion, et depuis des décennies travaillent pour lui et sont prêts à le soutenir jusqu’à y risquer leur intégrité physique, y en n'a pas 36."

F. Brunet : "Ce qui est arrivé à Brice aurait pu arriver à chacun de nous"

Contenu sponsorisé

En continu