Ève Périsset : "Le foot me manque mais je prends mon mal en patience"

Ève Périsset : "Le foot me manque mais je prends mon mal en patience"

Le - Covid-19 - Par

Annoncée par RMC comme future joueuse des Girondin(e)s de Bordeaux (elle est bientôt libre et devrait signer pour 3 ans), l'internationale A française du Paris Saint-Germain Ève Périsset (25 ans, 19 capes), latérale gauche ou droite formée à Lyon, explique au site du 'Parisien' comment se déroule son confinement de la crise sanitaire.

"Personne dans mon entourage n'est malade. J'aimerais me reposer un peu, mais je ne peux pas. J'essaye de m'entretenir au niveau musculaire et du souffle pour ne pas trop perdre quand viendra la reprise. Enfin, si comme je l'espère, elle arrive un jour. Pour l'instant, on est comme tout le monde, on attend d'avoir des nouvelles. On ne sait pas trop si on pourra reprendre et quand. On aimerait au moins être fixé car ça change un peu la donne de savoir si on pourra terminer la saison ou pas. Mais on fait avec la situation, il faut rester positif. J'espère qu'on sera fixé d'ici quinze jours.

(...) Si on reprend, je serai prête car je suis un programme d'entretien au quotidien. (...) Le moral est très bon. En plus le temps est nickel, ça aide à rester de bonne humeur. Et comme chez moi, tout le monde va bien... Bien sûr le football me manque, j'aimerais retrouver le terrain. Mais je prends mon mal en patience."

Ève Périsset : "Le foot me manque mais je prends mon mal en patience"

Contenu sponsorisé

En continu