Éric Bedouet : "J'ai su que le match de Marseille ne se jouerait peut-être pas, ça c'est gênant"

Éric Bedouet : "J'ai su que le match de Marseille ne se jouerait peut-être pas, ça c'est gênant"

Le - Avant-match - Par

Au micro pour aborder le déplacement de ce jeudi à Copenhague, Éric Bedouet est notamment revenu sur le temps de coupure, après une semaine réussie :

"C'était un vrai besoin. On a joué un petit peu à l'arrache contre Saint-Étienne, sur certaines séquences... et c'est normal : cela fait partie de l'évolution et on n'est pas non plus toujours dans la facilité. Il fallait prouver qu'on avait du caractère et on l'a eu. Il faut utiliser tout ce qu'on a fait jusqu'à présent. On a payé cher notre manque d'expérience et cela pourra nous être préjudiciable demain soir, mais il faut montrer qu'on a acquis de l'expérience et qu'on peut monter un niveau au dessus. Maintenant, ce qui me gêne le plus, c'est qu'on doit aussi penser à l'après. J'ai su que le match de Marseille ne se jouerait peut-être pas, ça c'est gênant.

(...) Normalement, ce report ne devrait pas jouer dans mon onze qui débutera demain, mais on ne sait pas. Quand on sait que le deuxième match de la semaine ne se jouera pas cela peut changer des choses. Ce report est un souci de plus, mais cela fait partie du métier. On aura des soucis en janvier quand il faudra jouer ces matchs, mais c'est le football, et on s'adapte."

Retranscription faite par nos soins

Éric Bedouet : "J'ai su que le match de Marseille ne se jouerait peut-être pas, ça c'est gênant"

En continu