Enzo Crivelli : "Il fallait relever la tête et continuer cette mission"

Enzo Crivelli : "Il fallait relever la tête et continuer cette mission"

Le - Anciens - Par

Dans un entretien publié par le site France FootballEnzo Crivelli est revenu sur la triste disparition de son père lorsqu'il avait 17 ans. Le jeune attaquant, déjà présent au centre de formation du FCGB, explique comment il l'a vécu :

"Cette soirée restera gravée en moi à jamais. Tous les moments que j'ai passé avec lui aussi. Il m'arrive de repenser à ce jour-là. On ne peut pas changer les choses, c'est ainsi. On ne peut rien y faire. [...] Je ne me suis pas senti abandonné car il m'avait conditionné à être un homme pendant tout ce temps, à être seul en gros. C'était un choc, mais j'étais prêt. Il ne fallait pas baisser les bras vis à vis de ma famille et réaliser le rêve de tout le monde. Il fallait relever la tête et poursuivre cette mission. Baisser les bras, c'est trop facile. Surtout que des gens avaient placé de l'espoir en moi. J'étais en formation aux Girondins. Je devais montrer l'exemple, une force de caractère et être fort pour tout le monde."

Enzo Crivelli : "Il fallait relever la tête et continuer cette mission"

Contenu sponsorisé

En continu